Mercredi 15 mai, La Bergerie 8h30.

Malgré une pluie menaçante, Franck et Jean-Michel sont déjà là, rejoints par Serge puis par Chantal, que l'on n'attendait plus... C'est qu'elle a eu pas mal d'explications avec les cieux, ce matin... Résultat : il pleut ! mais il en faut davantage pour décourager les Nordicus Walkerus de l'ASPTT de Dijon...En route  !

Passage rapide devant la chapelle de Fontenotte, bâtie à la fin du XIIème siècle près de Til-Châtel. Mais alors comment se fait-il qu'elle se trouve là, à La Bergerie, à plus de 40 km de Til-Chatel ? Voici l'histoire : En 1170, Aimon IV, seigneur de Til-Châtel part en croisade en terre Sainte. Afin d'assurer le repos de son âme, car il a beaucoup de choses à se faire pardonner, il fait don de sa terre de Fontenotte aux Templiers. Ceux-ci bâtissent une commanderie dont cette chapelle dédiée à St Pétronille. Mais l' ordre du Temple est supprimé par le pape Clément V (pour hérésie) en 1311 et le domaine de Fontenotte est administré par des fermiers jusqu'à la Révolution, puis il est vendu comme bien national. Devenu exploitation agricole, géré par ses propriétaires jusqu' en 1971, les bâtiments et les terres sont vendus séparément.  En 1960, grâce à l'Abbé Henri Latour, la chapelle est sauvée, démontée pierre par pierre, et après un voyage d'une quarantaine de kilomètres, elle est remontée dans l'enceinte de la bergerie.

Direction la Rente Saint Joseph pour une marche nordique presque exclusivement en forêt, parmi chênes pubescents, chênes rouges, trembles d'Europe, et autres charmes, frênes, robiniers et hêtres d'Orient. Le sentier "découverte des espèces" de la Rente saint Joseph est sûrement instructif pour différencier les arbres, mais on s'y attardera une autre fois... L’arbre est source d’inspiration artistique et culturelle (peinture, sculpture, littérature,…), un repère dans le temps (l’arbre généalogique), une figure emblématique (l’arbre de la  Liberté, l’olivier, symbole de la paix), au centre de toutes les mythologies (l’arbre de connaissance, arbre à palabres en Afrique), dans les récits populaires, les contes (elfes, gnomes et sorcières réfugiés dans la forêt), les légendes (la Bête du Gévaudan, le loup-garou). On a aussi l'arbre de Noël, le test de l'arbre, l'arbre de transmission, et.... l'arbre qui cache la forêt. 

Mais plutôt que de vous bassiner avec mes arbres, je vous invite à réécouter le bon Georges Brassens qui parlait (et chantait) des arbres bien mieux que moi.

Georges Brassens Mon Arbre

einstenBon, on n'est pas là pour rigoler. Profitant de l'ascension d'une belle côte, Franck décide de faire effectuer à sa troupe du "cardio training", du fractionné avec des cycles de 15 secondes rapides alternées de 15 secondes de récupération, en marchant. Évidemment les 15 secondes de récup paraissent beaucoup plus courtes que les 15 secondes "fast". C'est ce qu'on appelle la théorie de la relativité, telle qu'Albert Einstein lui-même la définissait : "La relativité ? c'est très simple : placez votre main sur un poêle une minute et ça vous paraîtra une heure. Asseyez-vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous paraîtra une minute".

Retour vers La Bergerie, toujours sous la pluie, mais c'est tenable. Franck, pour encourager le groupe, promet une source digne des "cascades-du-herisson" qui devrait, compte tenu des récentes précipitations, être très jolie. Accélération immédiate, et arrivée sur le site. Mais déception...la source est quasimment tarie ! Il faudra revenir une autre fois....