Agnes, Nicolas, Odile, Francoise, Josiane, Pascal et moi avons rejoint le coach, Maxence, à Velars sur Ouche. Il fait très chaud, mais le parcours soigneusement concocté par Maxence pour sa dernière journée avant les vacances, sera fort heureusement ombragé : départ à la Cude, direction le Bois du Crucifix en laissant la combe du diable sur la droite, montée dans la combe Grivelle et retour par la combe Patrick (enfin je veux dire la combe Maréchal...)

mousseUn parfum de vacances flotte parmi les nordic walkers de l'ASPTT ce matin...Il faut dire que les sentiers que nous rencontrons -  le GR 7, rouge et blanc reliant le Ballon d'Alsace à la principauté d'Andorre, et le redoutable parcours Jean Sage à croix blanches - incitent au voyage. Le Mont Saint Michel, le Cap D'Agde, l'Espagne et le Portugal, la Bretagne, le Vercors sont en ligne de mire pour certains ou déjà des souvenirs pour d'autres. Bientôt nous croisons de magnifiques chevaux et c'est vers l'Ukraine et ses cosaques que nous partons en rêve pendant quelques instants. La traversée du surréaliste "chemin de mousse" finit par nous emmener au coeur de la forêt amazonienne.

En rêve seulement, car, dernière journée ou pas, Maxence ne nous ménage point. La pente est raide. Ayant fait à peu près le même parcours jeudi dernier avec Jean-Emmanuel et Patrick, je me ménage car je m'attends à ce qui sera une surprise pour mes collègues. Effectivement, au moment où personne ou presque ne s'y attend, surgit soudain un cri du sommet de la combe du Diable. C'est ce diablotin de Maxence qui nous hèle "Par ici, les amis....elles sont par ici, les voitures !".S'en suit une brève amorce de mutinerie puis le groupe s'exécute, docile et résigné. 

En ce mois de juillet 2013, il fait sans doute aussi chaud qu'en juillet 1962 à Velars sur Ouche. Le parcours de ce matin ne fera aucune victime. Il n'en fut pas de même il y a 51 ans ca, cette année là, une catastrophe ferroviaire fera de nombreuses victimes à Velars sur Ouche.  

http://www.dailymotion.com/video/xs9mm8_velars-sur-ouche-50-ans-deja_tv

Bonnes vacances !