Pour clore la saison 2015, nous avons prévu une sortie toute simple entre Combe Persil et Combe à la Serpent, sous la houlette de Jeb. On ne peut pas aller tous les jours en Forêt Noire...

Les vacances approchent pour la plupart d’entre nous. Le bassin d’Arcachon, la Vendée, le Golfe du Morbihan, le Midi, la Normandie occupent les esprits. Certains ont déjà pris de l’avance aux Antilles et en Galicie.  Grosse décontraction ce matin... Pat’One a même oublié ses dragonnes ! « Allez, te mets pas la rate au court-bouillon, Patrick,  j’ai l’article en magasin », lui dis-je en sortant mes dragonnes de rechange. La communauté LEKI doit s’entraider !  Pat’Two, lui, fait son « come-back » parmi nous après une pause forcée. Welcome Pat ! 

Le bourgueil pivoine, la grive musicienne et la gélinotte huppée nous offrent un échauffement musical au départ de la Combe Persil. La fête de la musique commence en douceur pour nous. Les bâtons ne vont pas trop chauffer aujourd’hui. Carpe diem ! Breitnau est encore bien présent dans les têtes. On se refait le film...  Et l'on pense déjà aux prochaines sorties: Ultra Marin à Vannes, Normandique à Blonville, Val de Morteau, Val d'Orbe en Suisse et, pour Josiane, Fontainebleau avec l’un des pionniers de la marche nordique, Gérard Bernabé. Rajoutons quelques sorties moins lointaines programmées en Bourgogne. Paulo m 'a dit jeudi qu'il nous concoctait une marche sur ses terres de Noiron-sous-Gevrey et j’ai moi-même en réserve quelques destinations pour la rentrée.

Nous laissons la Combe Persil et entrons dans la Combe à la Serpent à la recherche de l'insaisissable Vouivre. Tiens, Jeb annonce qu’il s’est trompé dans l’itinéraire... Surprenant ? Pas du tout, Jeb est coutumier du fait...et il vaut mieux s’égarer dans la Combe à la serpent qu’en Forêt Noire... A ce sujet, Jeb a perdu 10 minutes la semaine dernière, à Breitnau, en s’égarant le Jeb. Wie Shade !     

Voila une belle grimpette mais ça continue à parler par petits groupes, sauf Jeb qui soudain « mets du charbon sans s’occuper des Indiens,». Mais il revient vers nous et le groupe se reforme, dissertant sur les sujets du bac 2015. « Suis-je ce que mon passé a fait de moi ? » , « La politique échappe-t-elle à l’exigence de vérité ? » ont notre préférence. Mais, en vérité, notre préférence ce matin, c’est d’être là tout simplement au milieu de ces champs de céréales aux couleurs si variées. 

ble orge 2l

Blé ? Orge ? Avoine ? Seigle ?... Chacun y va de son avis, plus ou moins éclairé. Tiens, ce sympathique fermier qui prépare son matériel pour la moisson, il est sûrement compétent. Josiane, se lance... Et c’est comme ça qu’en partant de trois épis dont nous voulions savoir le nom, nous nous retrouvons avec une théorie sur la fertilisation azotée, la  nutrition carbonée, les sélections variétales, les taux de protéines des blés bourguignons et leur teneur en eau qui ne doit pas dépasser 15%... S’en suit un panégyrique du tracteur Mc Cormick de 1964. Le fermier nous convie ensuite à aller voir le Farmall à essence de 1954 du papa, dans la cour de la ferme et une charrue Brabant encore plus ancienne. Les deux Patrick, qui avaient pris de l'avance, se demandent si on n’a pas été embauché pour les moissons ou goûté un malt d'orge liquide chez ce passionnant paysan...

Allez, le remontant on le prendra à l'arrivée : une bolée de cidre breton de Pat'Two avec un délicieux gâteau préparé par Laurence. Il fallait bien ça après plus de  deux heures de marche.

Bonne vacances à toutes et à tous !